hors-les-murs

Rodin and the art of ancient Greece

British Museum, Londres (Royaume-Uni)

Du 26 avril au 29 juillet 2018

Lors de son premier voyage à Londres en 1881, Auguste Rodin fut immédiatement captivé par la beauté des sculptures du Parthénon exposées au British Museum.

Comme de nombreuses ruines archéologiques, les sculptures du Parthénon ont été brisées et altérées au cours des siècles, mais Rodin s'est inspiré de l'expression puissante qu'elles véhiculaient à travers le corps seul. Il a même enlevé les têtes et les membres de ses propres figures pour les rapprocher des reliques brisées du passé. Ce faisant, il a créé un nouveau genre d'art contemporain - le torse sans tête et sans membres.

Cent ans après sa mort, découvrez une sélection des œuvres de Rodin - y compris ses sculptures emblématiques Le Penseur et Le Baiser - sous un jour nouveau. Cette exposition majeure présentera des exemplaires originaux en plâtre, en bronze et en marbre de nombreuses sculptures de Rodin prêtées par le musée Rodin à Paris. Pour la première fois, ils seront exposés aux côtés de certaines sculptures du Parthénon que l'artiste a tant admirées, ainsi que des objets sélectionnés de sa propre collection d'antiquités.

 

Figure K of a goddess from the east pediment of the Parthenon, The Walking Man

 

Commissariat

Ian Jenkins et Bénédicte Garnier

Oeuvres prêtées

93 œuvres des collections du musée Rodin


> Page de l'exposition sur le site du British Museum